La fête du 1er Août  2014 au Parc La Grange 

 

Malgré les prévisions météo défavorables, le temps était magnifique et comme d'habitude nous avons été ravis de faire jouer les enfants et ados qui s'intéressent à l'histoire de Genève ! 

Nous avons pu jouer 8 parties d'environ 25 minutes, pour un total de 40 enfants, âgés de 8 à 16 ans, de toutes nationalités et de la région du Grand-Genève !

Un bel accueil et un regret de certains adultes de ne pas pouvoir jouer, mais aussi des tout petits, attirés par les dés en couleur qui roulent sur le tapis...

Nous avons aussi dialogué avec les parents, ces derniers posant de nombreuses questions sur ces 18 années précédant l'adhésion de Genève à la Suisse.

 

Merci à tous et à toutes d'avoir participé dans la bonne humeur et à bientôt pour d'autres parties !

 

La Fête nationale suisse se dit : 

- en allemand, Bundesfeiertag  

- en italien, Giorno della festa nazionale svizzera  

- en romanche, Fiasta naziunala Svizra  

- en Rumantsch Grischun, di da la festa naziunala

 

Les Suisses ne célèbrent ce jour que depuis plus d'un siècle (1891), bien qu'il commémore un événement datant d'il y a 700 ans, puisqu'elle rappelle le serment prêté en 1291 par les cantons d’Uri, Schwytz et Unterwald qui se retrouvèrent dans la prairie du Grütli, près du lac des Quatre-Cantons. 

Cet acte fondateur de la Confédération avait pour but de constituer une alliance et de protéger ainsi leurs frontières respectives.

 

Le drapeau suisse contemporain a gardé une particularité de son origine militaire: il est carré. Avec celui du Vatican, c'est le seul au monde à avoir cette forme. Il est donc régulièrement représenté de manière erronée. Cela a notamment posé problème lors de l'entrée de la Suisse aux Nations Unies dont le règlement exigeait que les drapeaux soient rectangulaires pour ne pas faire de différence entre les pays.